Communauté Fyssen, Véronique IZARD, Perig PITROU : Les médaillés du CNRS en 2016

medailles-cnrs-d

Véronique IZARD
Membre du groupe Perception/ Action au Laboratoire Psychologie de la Perception
Médaille de bronze du CNRS

Après une formation initiale en mathématiques, Véronique IZARD effectue une thèse en sciences cognitives sous la supervision du Professeur Stanislas DEHAENE* (ancien membre du Conseil Scientifique de la Fondation Fyssen). Ses premières recherches portent sur les représentations des nombres, et posent en particulier la question du rôle du langage.
Ainsi, elle a eu l’occasion de collaborer avec Pierre PICA* et d’étudier les capacités numériques des Mundurucu, un peuple d’Amazonie dont la langue ne possède que peu de mots pour les nombres.
Elle effectue un premier travail sur les capacités numériques des nourrissons, en collaboration avec Ghislaine DEHAENE-LAMBERTZ*.
Passionnée par la question de l’origine de nos connaissances mathématiques, elle décide alors de poursuivre sa formation en psychologie du développement, et obtient une bourse de la Fondation Fyssen pour effectuer un séjour post-doctoral dans le laboratoire du Professeur Elizabeth SPELKE, à Harvard University. Quelques années plus tard, elle est recrutée en tant que Chargée de Recherche au CNRS, et s’établit au Laboratoire Psychologie de la Perception, au côté d’éminents chercheurs tels que le Professeur Arlette STRERI, Jacqueline FAGARD, Thierry NAZZI*, ou Judit GERVAIN*. Depuis son retour, elle a supervisé plusieurs jeunes chercheurs : Lola DE HEVIA* (représentation des quantités), Arnaud VIAROUGE* (concepts numériques), Brent STRICKLAND* (physique naïve) ou Cory BONN* (perception du nombre). Ses travaux plus récents portent sur la compréhension des nombres exacts chez l’enfant, et sur la géométrie.
*Anciens Boursiers, ou boursiers actuels, et/ou anciens bénéficiaires de Subventions de Recherche

Plus d’informations sur Véronique IZARD :
Le nourrisson : ce qu’il sait, ce qu’il apprend. L’intuition mathématique : du bébé à l’adulte


Perig PITROU

Anthropologue, chargé de recherche au CNRS
Membre du laboratoire d’anthropologie sociale
Médaille de bronze du CNRS

Après avoir été allocataire du Centre d’études mésoaméricaines et centraméricaines, membre de la Casa de Velázquez, puis chercheur au musée du quai Branly et à l’University College London, Perig PITROU a été recruté au CNRS en 2012 comme chargé de recherche au sein du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France.

Grâce à une subvention de la Fondation Fyssen, il a organisé, en 2013 et 2014, deux journées d’étude au Collège de France et un colloque international au musée du quai Branly dans le cadre du programme de recherche « Des êtres vivants et des artefacts. L’imbrication des processus vitaux et des processus techniques ». La réflexion collective et interdisciplinaire engagée lors de ce projet s’est prolongée dans le cadre des activités de la pépinière interdisciplinaire CNRS-PSL (Paris Sciences et Lettres) « Domestication et  fabrication du vivant » dont Perig Pitrou est directeur-adjoint. En 2016, il a par ailleurs créé avec Monsieur le Professeur KARADIMAS*, l’équipe « Anthropologie de la vie et des représentations du vivant » dont certains membres font partie de la communauté Fyssen : Monsieur le Professeur STOCZKOWSKI*, Mme Noémie MERLEAU PONTY* et Monsieur David DUPUIS*.
*Anciens boursiers ou boursiers actuels

Plus d’informations sur Perig PITROU :
Membres de l’équipe : Anthropologie de la vie et des représentations du vivant
Actes de colloques
Projet : Domestication et fabrication du vivant